lundi , septembre 23 2019
Accueil / Actualités / Rareté de la main-d’œuvre: un défi de société

Rareté de la main-d’œuvre: un défi de société

Revue de presse:  Point de vue du Ministre Jean Boulet 
JEAN BOULET
Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
POINT DE VUE / Depuis plusieurs mois, le phénomène de la rareté de la main-d’œuvre fait les grands titres des journaux et ce n’est pas étonnant : le nombre de postes vacants a doublé au Québec au cours des deux dernières années pour atteindre environ 114 000. Et on le sait, le taux de chômage, qui se situe à 4,9 %, n’a jamais été aussi bas depuis 50 ans.

Il serait tentant de voir en l’immigration le chemin prioritaire à adopter. Cependant, pour pouvoir offrir les meilleures conditions de vie possibles à ceux que nous accueillons et pour nous assurer que leur intégration sera réussie peu importe le contexte économique futur, il nous faut faire appel à ce bassin de main-d’œuvre de façon raisonnée. Je dévoilerai d’ailleurs lundi prochain des actions et mesures qui leur sont destinées.

Alors qu’il est estimé que les immigrants pourront combler environ 22 % de nos besoins au cours des dix prochaines années, les jeunes qui sont encore sur les bancs d’école constituent 54 % des effectifs nécessaires.

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE ICI  

Voir aussi

« Pour réussir le virage 4.0 des manufacturiers, Québec devra réformer en profondeur sa stratégie » Centre sur la productivité et la prospérité

Revue de presse:  10 septembre-  Tiré du site web section nouvelles: https://cpp.hec.ca/pour-reussir-le-virage-4-0-des-manufacturiers-quebec-devra-reformer-en-profondeur-sa-strategie/  Malgré les milliards …