mardi , juin 19 2018
Accueil / Actualités / Conceptromec au club sélect des Sociétés les mieux gérées au Canada

Conceptromec au club sélect des Sociétés les mieux gérées au Canada

Véritable fleuron de l’entrepreneuriat magogois, l’entreprise Conceptromec vient d’accéder au club sélect des Sociétés les mieux gérées au Canada.

Roger Gamelin copropriétaire en compagnie de Nadia Martel, vice-présidente aux affaires corporatives et juridiques
photo: Jean-François Gagnon

Par voie de communiqué, les responsables du programme Les Sociétés les mieux gérées au Canada affirment que Conceptromec « continue de marquer l’industrie automobile sur la scène mondiale. La gestion stratégique, l’orientation de l’innovation et le rayonnement mondial sont à la base de son succès. »

« Cette reconnaissance nous aide à nous démarquer, confie Nadia Martel, vice-présidente des affaires corporatives et juridiques chez Conceptromec. Nous sommes plusieurs entreprises à courir après les mêmes talents et ce type de reconnaissance nous donne un coup de main en matière de recrutement. »

Mme Martel souligne à ce sujet que l’entreprise magogoise s’efforce d’être à l’écoute de ses employés et de leur offrir des moyens concrets pour concilier efficacement travail et famille. Elle note d’ailleurs que le taux de rétention des employés de la PME est de plus de 90 pour cent, ce qui visiblement fait le bonheur de ses dirigeants.

Créé il y a 25 ans, le programme des Sociétés les mieux gérées au Canada souligne les efforts déployés par les entreprises les plus performantes au pays. Seules les sociétés ayant un chiffre d’affaires supérieur à 15 millions $ sont admissibles.
Le programme, notamment supporté par Deloitte et la CIBC, salue annuellement les performances d’une cinquantaine de compagnies seulement. Des centaines d’entreprises tentent toutefois d’intégrer le club sélect tous les ans.

Un nouveau siège social

Au cours des dernières semaines, une partie des employés de Conceptromec ont migré dans un nouveau bâtiment construit au coût de 2,5 millions $ dans le parc industriel de Magog. L’entreprise magogoise, qui emploie environ 120 personnes, a cependant conservé l’usine qu’elle possédait déjà sur un terrain voisin de son nouveau siège social, dont la superficie dépasse le 1400 mètres carrés.

« À cause de notre croissance, on a été obligés de louer des locaux pendant deux ans. Ça nous a fait prendre conscience qu’on avait besoin d’un nouvel édifice et on a décidé de se doter d’un siège social de classe mondiale », explique Roger Gamelin.

Profitant d’un contexte mondial favorable, le fabricant d’équipements de production a vu son chiffre d’affaires doubler au cours des cinq dernières années.

Source: La Tribune Jean-François Gagnon 

Article complet ICI 

À propos Bianca Battistini

Voir aussi

NGC Aérospatiale au sein du consortium développant un aéronef entièrement électrique semi-autonome à décollage vertical.

SHERBROOKE — La sphère de la motorisation électrique est en pleine effervescence dans l’industrie aéronautique, …