mercredi , décembre 13 2017
Accueil / Actualités / « Enseigner ou étudier au DEP n’est pas suffisamment valorisé, pourtant la formation professionnelle offre une multitude de carrières stimulantes! »

« Enseigner ou étudier au DEP n’est pas suffisamment valorisé, pourtant la formation professionnelle offre une multitude de carrières stimulantes! »

Centre d’excellence en formation industrielle de Windsor (CEFI) : former des travailleurs recherchés

UNE RÉALISATION DU SERVICE DE LA PROMOTION  Capitales Studio

En poste au CEFI depuis 2014, M. Roy enseigne donc différents modules en comptabilité, tant aux élèves en classe qu’à ceux inscrits en ligne (classe virtuelle). « Ça me grandit de partager ainsi mes connaissances. Je me sens fier, et je veux que mes étudiantes (la majorité sont des filles) le soient tout autant. De voir la petite lumière dans leurs yeux, c’est ce qui me stimule à faire mon travail, même si dans le regard des autres, les préjugés persistent face à la formation professionnelle… Encore aujourd’hui, enseigner ou étudier au DEP n’est pas suffisamment valorisé, pourtant, c’est tellement important d’aimer son travail, et la formation professionnelle offre plein de possibilités de carrières stimulantes aux jeunes – et moins jeunes! – en un temps raisonnable. »


 Enseigner ou étudier au DEP n’est pas suffisamment valorisé, pourtant la formation professionnelle offre une multitude de carrières stimulantes! 
 Serge Roy, enseignant en comptabilité

La formation professionnelle offre plusieurs avantages. Ce qu’on apprend est en lien direct avec ce qu’on fera une fois sur le marché du travail. C’est une formule aussi très flexible. Par exemple, pour les DEP en Secrétariat et en Comptabilité, on peut apprendre soit en classe, soit en ligne (classe virtuelle), soit à distance (cours par correspondance qu’on fait seul). L’apprentissage se faisant par module, il y a neuf entrées dans le programme par année. Il est aussi possible d’étudier à temps plein ou à temps partiel. Les élèves peuvent également profiter des prêts et bourses.

De beaux défis pour l’enseignant

« Nos élèves étant à différentes étapes de leur apprentissage, comme enseignant, il faut maîtriser l’ensemble des modules pour bien les supporter dans cet enseignement individualisé. L’implantation des classes hybrides, c’est-à-dire que j’enseigne à la fois en classe à Windsor tout en étant connecté à une classe virtuelle, est un autre beau défi. Déjà qu’on est à l’écoute de nos étudiants et de ce qu’ils vivent, on souhaite aussi favoriser les interactions entre eux, afin qu’ils puissent s’entraider, se motiver, etc. C’est un aspect important dans la réussite et la persévérance scolaire. » Bref, toute l’équipe d’enseignants, supportés par leur dynamique conseiller pédagogique, est continuellement en processus d’amélioration continue pour aider et diplômer un maximum d’élèves. « C’est ce qui nous stimule, toujours faire mieux! »

Notons que le CEFI  propose des formations en soudage-montage ainsi qu’en santé à l’école secondaire du Tournesol alors que sur la rue Boisjoli, on retrouve Mécanique industrielle de construction et d’entretien; Pâtes et papiers-opération; Secrétariat; et Comptabilité.

source: La Tribune 

À propos Bianca Battistini

Voir aussi

Arjo reprend sa vitesse de croisière dans le parc industriel de Magog

Le directeur des opérations, Julien Bouchard, est bien fier de diriger une rare usine alliant …