dimanche , décembre 16 2018
Accueil / Actualités / Exportateur Coup de cœur : FilSpec redonne au textile ses lettres de noblesse

Exportateur Coup de cœur : FilSpec redonne au textile ses lettres de noblesse

Photo fournie
Ronald Audet, Fondateur, Président du c.a. en compagnie de Chantal Adam, représentante sénior aux ventes lors de la première édition du gala provincial de reconnaissance à l’exportation MercadOr qui nous présente le prix Coup de Coeur national du Gala
Après s’être démarquée au niveau régional, l’entreprise FilSpec se démarque à la première édition du gala provincial de reconnaissance à l’exportation MercadOr Québec en remportant le prix Coup de cœur.

« Cette reconnaissance nous apporte du réconfort. L’industrie du textile a déjà été dominante, particulièrement en Estrie. Le fait de revenir en force après toutes ces années, cela nous redonne nos lettres de noblesse et aussi de la notoriété. Aujourd’hui, le textile, c’est aussi de l’innovation, de la recherche et de la haute technologie. On a un travail de pèlerin à faire pour que les gens en soient conscients », explique Dominique Quintal, vice-président ventes et marketing.

Plus de 600 personnes étaient réunies à Laval la semaine dernière pour le gala qui soulignait le rayonnement des leaders québécois à l’exportation. Parmi les 94 compétiteurs en lice, 31 entreprises étaient finalistes et neuf entreprises ont finalement remporté les grands honneurs. FilSpec est la seule entreprise estrienne à s’être illustrée lors de l’événement organisé par Commerce International Québec.

« La reconnaissance nous apporte aussi de la visibilité auprès des gens de Sherbrooke. Les gens passent devant l’usine et ne savent pas qui nous sommes ni ce que nous faisons. On est davantage connu en Europe et aux États-Unis qu’à Sherbrooke. La raison est simple, c’est que nos clients ne sont pas ici. Nous avons remporté cette reconnaissance à l’exportation parce que nos clients sont à l’extérieur du Canada. Maintenant, on a un travail à faire pour se faire connaître ici », ajoute M. Quintal, précisant que pour réduire sa dépendance au marché américain, FilSpec a mis en place une stratégie de diversification qui fait en sorte qu’au cours des deux dernières années les ventes aux États-Unis sont passées de 85 % du chiffre d’affaires à moins de 70 %.

Grande croissance

L’entreprise a par ailleurs accru son réseau de vente au Mexique, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Australie et dans plusieurs pays d’Europe. FilSpec est en grande croissance et, après avoir ouvert des bureaux au Mexique et au Salvador, elle prévoit ouvrir un nouveau bureau en Belgique sous peu.

D’ailleurs, lors du gala FilSpec était aussi finaliste pour les catégories Implantation à l’étranger et Leader à l’exportation.

« Nous avons toujours adopté une stratégie de croissance ambitieuse. Nous n’avons pas hésité à prendre des risques pour faire grandir notre entreprise. Aujourd’hui, nous comptons plus de 300 employés dont plus de la moitié d’entre eux sont au Québec. Ce prix, c’est un travail de collaboration guidé par une vision déterminée », a expliqué Ronald Audet, président du conseil d’administration et fondateur de FilSpec.

FilSpec est un leader mondial dans la fabrication de fils textiles techniques de haute performance qui connaît une croissance fulgurante ces dernières années, devenant la 29e plus importante PME du Québec. À partir de ses deux usines, FilSpec produit une grande variété de fils textiles techniques destinés aux fabricants de plusieurs secteurs, notamment le militaire, le médical, l’industriel, le sportif et le secteur des textiles intelligents.

Les principaux objectifs du gala MercadOr Québec étaient de favoriser les rencontres B2B, offrir aux entreprises participantes un accès privilégié aux grands décideurs et ouvrir la porte à du mentorat auprès d’entrepreneurs à succès. Cette première édition du gala de reconnaissance s’est déroulée en présence de Richard Hébert, secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des Exportations.

source: Mélanie Noël, La Tribune 

Voir aussi

Industrie manufacturière; Les femmes appelées en renfort

Danielle Lafond, Présidente de LABPLAS source: Nathalie Côté, La Presse+ Les entreprises manufacturières auront besoin …