dimanche , juillet 23 2017
Accueil / Actualités / Investissement stratégique de 16 M$ pour le Réseau Trans-tech et les centres collégiaux de transfert de technologie

Investissement stratégique de 16 M$ pour le Réseau Trans-tech et les centres collégiaux de transfert de technologie


QUÉBEC, le 20 avril 2017 /CNW Telbec/ – Le Réseau Trans-tech (RTT – reseautranstech) et les 49 centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices (CCTT) qu’il regroupe mettent en branle Synchrone, une nouvelle approche qui bonifie leurs services d’accompagnement des PME et des organisations québécoises en processus d’innovation. « De l’idée au marché, souligne la présidente du conseil d’administration du RTT, Mme Nancy Déziel, nous sommes maintenant en mesure d’aider nos clients à réussir toutes les étapes de leurs projets d’innovation et les amener, avec succès, à plus de performance et au développement de nouveaux marchés. » Le premier ministre, M. Philippe Couillard, et la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Hélène David, ont en effet confirmé un investissement de 16 M$ pour la réalisation de Synchrone.

De gauche à droite: le premier ministre Philippe Couillard, la ministre Hélène David et le directeur du Centre métallurgique du Québec au Cégep de Trois-Rivières, Gheorghe Marin.

CRÉDIT PHOTO: STÉPHANE LESSARD, LE NOUVELLISTE

Le plus vaste bassin d’experts dédiés à l’innovation au Québec
Synchrone c’est un réseau de quelque 1 300 experts des CCTT, des centres de recherche appliquée et d’innovation associés au réseau d’enseignement collégial, qui pourront désormais offrir aux gestionnaires et aux chefs d’entreprises de nouveaux services les aidant à mieux conduire leurs projets d’innovation. Concrètement, Synchrone c’est ce réseau de spécialistes des CCTT formés dans de nouveaux domaines d’intervention tels que la propriété intellectuelle, les objets connectés, l’intelligence artificielle, la robotique, l’usine 4.0, le design thinking, et de l’espace infonuagique, etc. Synchrone, c’est aussi la mise en réseau de centaines d’autres experts et ressources afin de soutenir les PME et organisations québécoises dans leurs projets de développement. Celles-ci seront alors en mesure d’intervenir au niveau des innovations de « rupture » et être plus compétitives à l’échelle de la planète.

Brancher les entreprises québécoises sur les innovations à succès
Synchrone fera en sorte qu’au-delà des expertises extraordinaires des chercheurs des CCTT et des équipements de pointe mis à la disposition des PME, les entrepreneurs verront leur risque d’affaires considérablement réduit avant d’investir pour les réaliser. « L’économie québécoise vit actuellement une période de profonde mutation, précise R. Mathieu Vigneault, président-directeur général du RTT. L’adaptation à l’économie du savoir et à l’amélioration de la productivité requiert un changement de culture des entreprises et des organisations. Mais encore leur faut-il les bons outils et un accompagnement adéquat. » C’est par la mise en réseau efficace des expertises disponibles partout au Québec que pourra être relevé le défi de répondre aux nouveaux besoins engendrés par les grandes innovations dites de « rupture » qui confrontent de plein fouet les PME et organisations québécoises. Et c’est ce que les CCTT et leurs partenaires sont désormais en mesure d’offrir.

« Cet investissement intervient à un moment charnière de notre histoire, conclut Mme Déziel. Nous avons 25 ans cette année et nous représentons les forces vives de la recherche appliquée et de l’innovation au Québec. Avec cet investissement, le gouvernement du Québec reconnaît clairement les CCTT comme joueurs majeurs du développement économique québécois et nous entendons bien jouer ce rôle de façon encore plus marquée avec la mise en place de Synchrone. »

Source : Réseau Trans-tech (reseautranstech

LIENS CONNEXES
http://www.reseautranstech.qc.ca/

À propos Bianca Battistini

Voir aussi

L’administration Trump dévoile ses objectifs

La Presse canadienne WASHINGTON — L’administration Trump a dévoilé ses objectifs pour la renégociation de …