lundi , septembre 24 2018
Accueil / Actualités / Le Canada vise toujours d’intenses négociations sur l’ALENA cet été

Le Canada vise toujours d’intenses négociations sur l’ALENA cet été

OTTAWA — Le gouvernement fédéral s’attend toujours à ce que les négociations de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) s’accélèrent cet été, même si le président américain Donald Trump dit qu’il n’est pas pressé de signer un accord avant les élections de mi-mandat aux États-Unis cet automne.

Maintenant que le nouveau président du Mexique a été élu, Ottawa espère reprendre les pourparlers dès que possible, a indiqué un représentant du gouvernement canadien au courant des discussions, même si M. Trump affirme qu’il ne signera pas un nouvel accord avant que les électeurs américains ne se rendent aux urnes en novembre.

Les efforts visant à relancer les négociations sur l’ALENA surviennent alors que le Canada et les États-Unis s’échangent des tarifs punitifs sur les importations dans le cadre d’une dispute commerciale transfrontalière.

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a dit avoir discuté six fois avec le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, la semaine dernière et s’attend à ce que les négociations de l’ALENA passent à la vitesse supérieure cet été.

Le président mexicain élu, Andres Manuel Lopez Obrador, s’est lui aussi dit favorable à la renégociation de l’ALENA et souhaite que sa propre équipe d’experts participe aux négociations avant son entrée en fonction, le 1er décembre.

Le fonctionnaire canadien, qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat parce qu’il n’était pas autorisé à discuter publiquement du dossier, a indiqué que jusqu’à l’arrivée en poste M. Lopez Obrador, les membres de l’actuel gouvernement mexicain continueront à être les principaux négociateurs pour l’ALENA.

Lundi, le premier ministre Justin Trudeau a discuté avec M. Lopez Obrador par téléphone, et les deux ont évoqué «la relation économique et commerciale avantageuse pour les deux pays et de la priorité qu’ils ont en commun d’actualiser l’Accord de libre-échange nord-américain, de manière à améliorer la vie de leur population», a indiqué le bureau de M. Trudeau dans un communiqué.

Dans un entretien diffusé dimanche sur le réseau Fox News, M. Trump a déclaré qu’il pourrait rapidement signer un accord révisé avec le Canada et le Mexique, mais qu’il voulait plutôt obtenir un meilleur accord pour les États-Unis. Interrogé sur le calendrier d’un accord, M. Trump a affirmé: «Je veux attendre après les élections.»

Voir aussi

L’analytique évolutive source de valeur et de production intelligente

L’analytique est devenu un de ces termes employés par tout le monde, mais avec une …