mercredi , avril 24 2019
Accueil / Actualités / Vêtements SP sur une lancée

Vêtements SP sur une lancée

L’année 2019 s’annonce chargée pour Vêtements SP. L’augmentation de la production, la mise en œuvre d’investissements importants et la création d’emplois sont au programme des deux copropriétaires à la barre de la PME granbyenne.

 

LA VOIX DE L’EST- MARIE-FRANCE LÉTOURNEAU 

Steve Bérard et Manon Bourget ont récemment complété le processus de transfert à la suite du départ à la retraite en décembre dernier du président et cofondateur, Serge Bérard, a annoncé l’entreprise mardi par voie de communiqué.

Steve Bérard, désormais président, était déjà copropriétaire de l’entreprise depuis 2016. Son associée, Manon Bourget, vice-présidente opération, était pour sa part actionnaire depuis une douzaine d’années.

Outre Vêtements SP, spécialisée dans la fabrication d’uniformes sportifs, le duo a aussi annoncé le rachat de 3B Hockey de Saint-­Hyacinthe, acquis par le même groupe en 2017. Cette dernière entreprise fabrique des chandails et des bas de hockey haut de gamme, notamment pour la Ligue nationale.

De nouvelles ententes impliquant d’importants joueurs de l’industrie devraient par ailleurs entraîner une augmentation significative de la production cette année. « En ce moment, on travaille avec Nike, Adidas, CCM. Mais il y a d’autres joueurs qui se rajoutent dans notre bouquet de clients », a affirmé mardi Steve Bérard, sans toutefois être en mesure d’identifier ces nouveaux clients pour le moment.

En fait, les contrats confiés par les clients actuels de l’entreprise et par les nouveaux venus devraient entraîner une hausse de la production d’environ 20 %, dit le président. Une croissance accélérée qui va permettre au duo d’entrepreneurs de se « positionner comme le leader incontesté du vêtement de hockey en Amérique du Nord », estime-t-il.

Investissements 

Les retombés seront palpables autant chez Vêtements SP que chez 3B Hockey, calcule Steve Bérard.

Dans la foulée, dit-il, des investissements de plus d’un demi-million de dollars seront réalisés pour automatiser les usines et acquérir de nouvelles machineries. « On automatise pour augmenter la productivité de l’entreprise. […] Mais pour opérer tout ça, on a besoin d’embaucher une cinquantaine de personnes, dont une quarantaine à Granby et une dizaine à Saint-­Hyacinthe », précise-t-il.

Ce qui, en soi, n’est pas une mince tâche, car l’embauche de personnel représente « tout un défi » en 2019. Plusieurs postes sont déjà à pourvoir, laisse savoir Steve Bérard.

Selon lui, les investissements sont déjà en cours et se poursuivront au cours des trois ou quatre prochains mois.

Vêtements SP a été fondée par Serge Bérard, père de Steve Bérard. L’entreprise emploie quelque 90 personnes. 3B Hockey, autrefois dans le giron de Sports Maska, compte pour sa part près de 140 employés.

Désormais complété, le processus de transfert des entreprises s’est déroulé sans anicroche, confirme Steve Bérard. « Un dossier de relève, c’est toujours un peu complexe. Mais le départ de Serge s’est fait en douceur. On a implanté de nouvelles façons de travailler et tout se passe bien », affirme le nouveau président.

article complet: ICI lA VOIX DE L’EST

Voir aussi

Chocolat Lamontagne investit et agrandit

Revue de presse: La Tribune- Claude Plante- photo fournie Alors qu’on s’apprête à se régaler …