vendredi , octobre 19 2018
Accueil / Blogue / L’automatisation de la chaîne de production pourrait réduire les coûts de production de 20 à 25%

L’automatisation de la chaîne de production pourrait réduire les coûts de production de 20 à 25%

Industrie du futur en France, Industrie 4.0 en Allemagne & Canada, Piano industria 4.0 en Italie…Manufacturier innovant au Québec….  À chaque pays son appellation et son plan.

L’usine du futur, flexible et orientée « service » n’est plus un fantasme de futurologue.

Cette réalité repose sur la capacité des entreprises à recueillir l’information et à l’analyser.

L’objectif : permettre aux décideurs de déclencher les bonnes actions au bon moment, de peaufiner la maintenance, d’améliorer la qualité de travail des collaborateurs, de fluidifier la supply chain.

Selon les études menées par le Boston Consulting Group dans son usine-école de Saclay (Essonne), l’automatisation de la chaîne de production pourrait même réduire les coûts de production de de 20 à 25 %. Pour toutes ces raisons, l’usine du futur constitue un levier de compétitivité essentiel pour toutes les industries occidentales. À condition de réussir la fusion entre cette nouvelle manne d’informations et les activités opérationnels.

Les entreprises qui ont entamé le virage 4.0 disent avoir accru leur productivité de 60 %, réduit leurs coûts d’exploitation de 50 % et amélioré la qualité globale de leurs produits de 42%1 .

Quand décide-t-on d’automatiser ses chaînes de production ? Comment intègre-t-on des technologies de pointe dans des processus et des infrastructures existants ? Comment s’assure-t-on que la stratégie d’automatisation mise en oeuvre sera profitable pour l’entreprise ?

USINE 4.0 – événement à Québec le 14 mars- DÉTAILS ICI SUR CE LIEN 

  • Amener l’intelligence dans votre usine grâce aux données ;
  • Établir un plan d’innovation des procédés de production à long terme dans votre usine ;
  • Impliquer et former la main-d’œuvre pour un virage 4.0 réussi dans la gestion du changement ;
  • Planifier vos investissements.
  1. Source : Industrie 4.0 : la nouvelle révolution industrielle. BDC (mai 2017)

 

Voir aussi

Tarifs sur l’acier et l’aluminium: une fenêtre pour dénouer l’impasse

Depuis le mois de juin, le Canada et le Mexique sont frappés par des droits …