samedi , novembre 17 2018
Accueil / Évènement / Déjeuner du GATE – L’économie circulaire : une transition incontournable pour vos stratégies

Déjeuner du GATE – L’économie circulaire : une transition incontournable pour vos stratégies

Date/Time
Date(s) - 05/10/2018
7:00 - 9:00

Location
La Toque Rouge

Categoriés



Coût : 35$


Marc Olivier, Professeur et chercheur expert en gestion des matières résiduelles

Marc Olivier enseigne la Chimie de l’environnement et la Gestion des matières résiduelles au Centre universitaire de formation en environnement à l’Université de Sherbrooke. Comme chercheur en gestion des matières résiduelles, il participe aux activités du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) et développe la chimie verte de concert avec le Laboratoire des fluides supercritiques et membranes de la collaboration franco-québécoise. Il interagit en écologie industrielle comme membre-chercheur du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIROD).

Il est auteur et coauteur de plusieurs monographies portant sur la chimie de l’environnement, la gestion des matières dangereuses, la gestion des matières résiduelles, ainsi que d’une centaine d’articles dans les revues scientifiques et professionnelles. Agissant à titre d’expert, il intervient régulièrement auprès de Radio-Canada. Le 3 juillet dernier, Marc Olivier a été nommé à la coprésidence du nouveau comité de modernisation de l’industrie de la récupération et du recyclage par la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon.

Linda Truong, ing. M.Sc.A, Chargée de projets de l’entreprise Plastimum

Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie chimique de l’Université de Sherbrooke, Mme Truong s’est spécialisée au cours des 20 dernières années dans l’application des innovations technologiques reliées à la gestion des matières résiduelles. Depuis les cinq dernières années, elle fait partie du groupe Sherbrooke OEM-Eagle Vizion-Plastimum comme chargée de projets. Plastimum est un centre technologique de valorisation des plastiques. Plastimum, a reçu récemment une subvention de 500 000 $ du Gouvernement du Québec pour installer une nouvelle ligne complète de conditionnement des plastiques pouvant traiter jusqu’à 4 000 tonnes de matières supplémentaires par année. Ce faisant, elle augmentera substantiellement l’offre de conditionnement des plastiques au Québec.

Au cours des dernières années, Plastimum a développé une expertise poussée en matière de conditionnement du plastique, se positionnant ainsi comme un leader dans ce domaine. Plastimum se positionne comme une entreprise basant son modèle d’affaires sur l’économie circulaire. Plastimum achète majoritairement ses plastiques au Québec et les produits finis sont tous vendus dans la province. En plus de permettre une excellente traçabilité de la matière, cela contribue à créer de la valeur ajoutée sur le territoire.

Pascale Roy, ing. jr. M.Sc., recherche et développement de l’entreprise Café Vittoria

Pascale Roy est détentrice d’un baccalauréat en génie biotechnologique, d’une maîtrise en géomatique appliquée et d’un certificat de 2e cycle en leadership public de l’Université de Sherbrooke. Mme Roy est technicienne en laboratoire chez Café Vittoria, elle participe à l’élaboration et à l’implantation d’une nouvelle technologie de captation des fumées dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre lié au processus de torréfaction du café.

En plus de s’attaquer aux émissions de GES, Mme Roy s’active à identifier des solutions pour la valorisation des résidus issus de leur production. Ce faisant, elle participe activement au sein du réseau de symbiose industrielle développé par Synergie Estrie. En quelques semaines seulement de collaboration avec Synergie Estrie, c’est plus de 50 tonnes de matières résiduelles qui pourront être détournées de l’enfouissement annuellement. Les différentes matières détournées serviront d’intrants à au moins 4 entreprises estriennes.

 


 

 

 

Voir aussi

Marché du travail; faut-il craindre les robots?

OPINION MIA HOMSY MARCHÉ DU TRAVAIL: FAUT-IL CRAINDRE LES ROBOTS ? source: La presse+- Mia Homsy – …