mercredi , décembre 13 2017
Accueil / Formation / Formation en commercialisation / Pourquoi certaines entreprises échouent-elles dans l’implantation d’un CRM, et comment éviter cet échec?

Pourquoi certaines entreprises échouent-elles dans l’implantation d’un CRM, et comment éviter cet échec?

Pourquoi certaines entreprises échouent-elles dans l’implantation d’un CRM, et comment éviter cet échec?

Sachez qu’une grande partie des données exploitées par un CRM sont présentes dans vos systèmes d’informations. Alors pour quoi faire compliquer quand on peut faire simple?

Les informations que vous cherchez à comprendre sont régulièrement dans votre entreprise, mais dans différents systèmes; il est donc difficile d’en tirer des analyses ainsi que l’utiliser pour agir et prendre des décisions éclairées. En conséquence, il faut faire les choses différemment.

Le logiciel de type CRM ou GRC que vous cherchez à intégrer dans votre entreprise doit vous fournir des réponses à ces trois (3) questions de gestion de la performance:

Comment performons-nous?
• Mesurer, traquer à l’aide de tableau de bord les performances.
• Ce que nous avions planifié de faire?
• Permettre d’établir des prévisions de vente par client prenant en compte le potentiel d’affaires par client que nous pouvons convertir en vente.

Pourquoi?
• Avoir des rapports pour analyser les tendances et les écarts de performance.

En effet, pour éviter un échec dans votre projet d’implantation, assurez-vous que votre logiciel CRM ou GRC sera simple à implanter.

Il faut donc regarder les critères suivants :
• L’utilité des fonctions du logiciel :
• Qu’il ait des fonctions faciles d’utilisation, conviviales, c’est-à-dire qu’il a un bon rapport entre le logiciel et l’utilisateur afin que le tout soit intuitif.

Le nombre de fonctions qu’il offre :
• Si vous êtes une PME à ce niveau, vous avez besoin d’un CRM qui offre une fonction qui vous permet de cueillir de l’information sur l’ensemble des interactions de votre client avec votre entreprise, que vous puissiez avoir des tableaux de bord sur vos ventes et, comme mentionné précédemment, qu’il puisse établir des prévisions des ventes par client prenant en compte le potentiel d’affaires de chacun des clients, et surtout, que vous puissiez questionner cette information à l’aide d’un outil d’analyse appelé B.I. pour « Business Intelligence » ou intelligence d’affaires.

Le retour sur investissement communément appelé le R.O.I.

C’est la combinaison des points ci-haut mentionnés qui vous donnera une valeur maximum au fil du temps.

Le logiciel E-SOFT MASTERSALES combiné à un ERP devient une valeur gagnante. Si vous en faites l’utilisation sans ERP, il répondra aux critères énumérés précédemment et vous donnera une valeur maximum au fil du temps, car il a des fonctions de B.I.

À propos La Maison Régionale de l'Industrie

La Maison Régionale de l'Industrie

Voir aussi

Qu’est-ce que l’intelligence d’affaires?

Voici une définition : Collecter des données provenant de vos divers systèmes d’information et les …