jeudi , novembre 14 2019
Accueil / Actualités / Kruger: 673 000 $ pour la recherche et l’innovation

Kruger: 673 000 $ pour la recherche et l’innovation

Revue de presse- 5 novembre- L’Hebdo Journal- Stéphanie Paradis 

Stéphane Lamoureux, vice-président – Exploitation, Papiers pour publications et Papiers de spécialité chez Kruger. (Photo : Stéphanie Paradis)

Les usines de Kruger Wayagamack et Brompton procèderont à la réalisation d’essais touchant le développement de nouveaux grades de papier. Ces recherches seront rendues possibles grâce à l’octroi de 673 000 $ à la division Papiers de spécialité de Kruger.

Ce montant alloué à l’entreprise par le gouvernement du Québec provient du Programme Innovation Bois (PIB) dont l’enveloppe initiale de 70 M$ a été bonifiée de 50 M$, portant ainsi le budget total de l’enveloppe à 120 M$ jusqu’au 31 mars 2024.

« Les entreprises innovantes comme Kruger contribuent à faire du Québec un chef de file du secteur forestier, tout en créant de bons emplois en région. Cet investissement démontre une fois de plus notre détermination à soutenir des projets synonymes d’innovation et de créativité », mentionne Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

« Encore une fois, Kruger fait preuve de leadership en matière d’innovation et avec ses quatre projets d’essais, l’entreprise pose des gestes concrets dans le but de diversifier ses produits et de demeurer compétitive sur le marché », poursuit M. Dufour. Deux de ces essais seront réalisés à l’intérieur de l’usine de Brompton à Sherbrooke, et deux autres à l’usine de Wayagamack à Trois-Rivières.

Le programme a également été bonifié par l’ajout d’une catégorie de projets qui favorise le maillage industriel avec des partenaires de l’extérieur de l’industrie des produits forestiers, par exemple dans les domaines de la chimie, de la métallurgie, de la plasturgie et des sciences de la vie. Ces modifications ont pour but d’accélérer la recherche et le développement, la commercialisation de nouveaux produits et la modernisation de cette industrie.

« Il faut trouver des façons de mieux travailler au Québec, et ça passe par l’innovation. Kruger représente une entreprise qui est capable de se projeter dans l’avenir et de s’assurer de prendre tous les moyens pour demeurer compétitive, pas seulement chez nous, mais à l’échelle internationale », explique Jean Boulet, député de Trois-Rivières et ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

 

source:   L’Hebdo Journal- Stéphanie Paradis 

Voir aussi

Innovation: des programmes «inadaptés» aux PME? Mais pas pour Filspec qui a su en profiter!

Revue de presse- LA PRESSE- ARTICLE ICI  La bonne nouvelle : les PME québécoises reconnaissent à …