jeudi , novembre 14 2019
Accueil / Actualités / Comment l’Internet des Objets Industriels (IIoT) transforme-t-il les modèles d’affaires des équipementiers (OEM)?

Comment l’Internet des Objets Industriels (IIoT) transforme-t-il les modèles d’affaires des équipementiers (OEM)?

Par: Sylvie Rioux- Andromédia

Comment l’Internet des Objets Industriels (IIoT) transforme-t-il les modèles d’affaires des équipementiers (OEM) ?

Dans cette étude de cas, nous souhaitons nous adresser directement aux équipementiers OEM (original equipment manufacturer) représentés ici par Marc, le représentant technique de OEM inc. L’internet des objets industriel (IIoT) et les algorithmes prédictifs utilisés (IA) offrent de nouveaux modèles d’affaires révolutionnaires pour les OEM et surtout pour leurs clients industriels. Ces derniers font face à un manque important de techniciens spécialisés et ils sont de plus en plus à la recherche d’un service clé en main et leur offrant fiabilité opérationnelle et tranquillité d’esprit.

L’Internet des Objets industriels (IIoT) est en croissance rapide partout sur la planète. D’ici 2025, on s’attend à ce qu’il y ait plus de 75,4 milliards d’appareils et de machines connectés.   Dans nos articles précédents, nous mentionnions que l’industrie manufacturière ne fait pas exception avec des possibilités d’optimisation de la production et de la maintenance par la réduction des coûteuses réparations en urgence (cliquez pour lire notre article précédent). Le nouveau modèle d’affaires en vue pour les OEM consiste à choisir et à installer les bons capteurs sur les composantes critiques des équipements en service chez les clients, à recueillir l’information et à l’analyser en continu.

Quels sont les avantages de ce nouveau modèle d’affaires pour les OEM ?

Avec le « cloud », le logiciel service ou SAAS (software-as-a-service) est devenu très populaire et accessible pour les entreprises. Essentiellement, il permet aux utilisateurs d’accéder à un service moyennant un abonnement mensuel ou annuel. L’entreprise fournit le logiciel, s’occupe de sa maintenance, des mises à jour et de la sécurité. À titre d’exemple, Netflix fournit des téléséries ou des films sous forme d’un abonnement mensuel. En entreprise, nous utilisons des SAAS pour gérer nos relations clients avec un CRM (ex.: Insighlty), pour notre comptabilité (ex.Quickbook en ligne) ou pour la collecte de données avec les formulaires mobiles (cliquez ici pour en savoir plus).

Marc le représentant de OEM inc.

Marc, le représentant de OEM inc. utilise encore le modèle traditionnel du contrat de service ou de location. Cependant, il comprend que ces vieux modèles lui apportent leurs lots de problèmes auprès de ses clients. Bien souvent, ces derniers ne détectent pas les signes avant-coureurs que l’équipement présente des problèmes menant à des réparations à faire en urgence. De plus, le calendrier d’entretien de ces équipements peut ne pas convenir au calendrier d’arrêt planifié du client. L’équipement peut également dépasser ou ne plus convenir aux besoins de l’utilisateur final.

Bref, pour ces raisons et bien d’autres, les contrats de service sont souvent coûteux pour OEM et insatisfaisants pour ses clients. Marc pense entre autres choses à sa dernière rencontre avec François, chez l’Usine XYZ qui se plaint de ses machines automatisées produisant une partie de ses composantes. Marc pense avoir trouvé une solution pour réduire les coûts de service et surtout pour mieux répondre aux besoins de ses clients, dont François.

François, le directeur de production chez Usine XYZ

François a signé un contrat de service avec OEM pour ses machines critiques. Toutefois, François est  insatisfait des nombreux temps d’arrêt et des pannes imprévues de ses machines qui lui coûtent des retards de commandes et des pertes de productivité. Il commence à douter également que les machines  soient adaptées à ses besoins, car elles demandent beaucoup d’attention de son technicien en maintenance et elles causent parfois des produits non conformes lorsqu’elles atteignent des angles particuliers.

Maxime, le technicien d’entretien et employé de François, est excédé et épuisé d’assurer les appels d’urgences 24/7 des opérateurs. Ce matin, il a posé un ultimatum à son patron:  François doit trouver un deuxième technicien pour assurer la maintenance de ces machines capricieuses et de ses autres équipements, sinon Maxime lui remet sa démission.

François se demande comment il pourra résoudre ce problème de ressources humaines, de qualité et de production. C’est alors qu’il est invité par Marc à assister à une conférence sur l’internet des objets industriels et la maintenance prédictive. François revient au bureau encouragé au sujet de la nouvelle technologie IIoT et du système SAAS de son fournisseur OEM. Il se convainc avec Maxime d’essayer les machines connectées avec le contrat de service en mode SAAS d’OEM.  Voici une portion du modèle d’affaires qui lui a été présenté :

Exemple 1 : Nouveau modèle d’affaires du fournisseur OEM

IIoT et Maintenance prédictive

De retour à l’usine, François provoque une rencontre avec son fournisseur OEM. Ils discutent des problèmes vécus avec les machines actuelles. François ne veut pas investir d’argent sur ses machines actuelles, car il n’est pas sûr qu’elles soient adaptées à la fabrication des nouveaux produits de ses clients.

Marc est convaincu que les machines sont adaptées au besoin de son client, mais que les problèmes vécus sont reliés aux nouveaux opérateurs qui n’utilisent pas les méthodes appropriées de travail. Les opérateurs poussent les machines à des niveaux de production élevés et refilent ainsi leurs problèmes d’opération et d’arrêts machine à Maxime, le technicien d’entretien. Marc offre à François d’installer des capteurs sur ses machines actuelles et de les relier à sa plateforme d’IIOT auquel François et Maxime pourront accéder selon des frais mensuels raisonnables.

Après l’installation des capteurs et la mise en service du système de suivi des conditions des machines, François et Maxime ont déjà accès à beaucoup d’informations auxquelles ils n’avaient pas avant. Voici des exemples des pages-écrans qu’ils peuvent consulter sur leur tablette ou leur téléphone intelligent.

Écran 1 : Données vitales temps réel d’un moteur.

Écran 2 : Analyse prédictive de la vibration

Après trois mois d’utilisation de la plateforme d’IIoT et avec l’analyse des données en continu, Marc et son équipe chez OEM ont découvert que:

  1. Les techniciens assurent le suivi à distance des machines. Les frais de déplacement pour des visites  »inutiles » ont drastiquement baissé.
  2. Les techniciens sont avisés plus de 100 jours à l’avance lorsqu’une maintenance est requise selon l’analyse prédictive des données.
  3. La visite du technicien de service est planifiée en fonction des calendriers d’arrêt client sans que le client n’ait en s’en préoccuper.
  4. Si certaines valeurs critiques sont atteintes sur une machine chez un client, les techniciens au service sont avisés par SMS ou par courriel et peuvent ainsi valider avec le client si les machines sont opérées adéquatement.
  5. Les techniciens sont à même de fournir aux clients les causes profondes des problèmes afin qu’ils puissent mettre en œuvre les actions préventives appropriées avec leurs équipes.
  6. L’équipe d’ingénieurs en conception des machines analyse les données des machines en services, les compare aux jumeaux numériques de simulation et peut ainsi améliorer le design des équipements selon les besoins réels des clients.

François et Maxime constatent également les nombreux avantages du mode ‘’Equipment as a Service’’  :

  1. Les réparations en urgence sont devenues quasi inexistantes.
  2. La maintenance prédictive assurée par OEM permet de planifier aisément les travaux selon le calendrier des arrêts planifiés de l’usine.
  3. Ils peuvent également surveiller les données en temps réel des machines et ils ont observé des variations importantes entre les opérateurs d’expérience et les nouveaux.
  4. Ils ont organisé une formation d’appoint pour former les nouveaux opérateurs.

Avec les équipements as-a-service, la tranquillité d’esprit et la bonne humeur sont revenues dans l’équipe. Nous avons renforcé les bonnes méthodes de travail avec les opérateurs. Les machines ne brisent plus. La maintenance prédictive est assurée par OEM. Maxime a décidé de rester avec nous et nous songeons à installer d’autres capteurs pour le suivi des autres machines critiques . – François, directeur de production de l’usine XYZ

Voilà pourquoi le concept d’équipement en tant que service est un nouveau modèle d’affaires à haute valeur ajoutée. Les capteurs, l’IIoT, et l’IA permettent aux OEM de réduire les coûts que représentent les équipes de services sur la route. La surveillance se fait à distance, pour plusieurs sites. Les clients industriels sont intéressés à acheter par mensualité la PAIX D’ESPRIT sur le suivi de leurs équipements. Ils savent combien valent: la réduction du taux de défaillance, une production soutenue et une qualité uniforme car, l’équipement est entretenu avant que les problèmes ne deviennent incontrôlables.

  • Êtes-vous une OEM innovatrice qui souhaite se démarquer de ses concurrents ?
  • Vos concurrents européens offrent-ils déjà des machines connectées à VOS clients ?
  • Souhaitez-vous intégrer à vos contrats de service l’option  »paix d’esprit » avec la technologie IIoT et l’analyse prédictive des données ?

Nous pouvons vous aider à développer votre solution PAIX D’ESPRIT pour vos clients ! Contactez- nous !

Vous connaissez quelqu’un que cet article intéressera ? Partagez-le par courriel ou via vos médias sociaux.

MERCI SYLVIE POUR TA GÉNÉREUSE CONTRIBUTION ….DE PARTAGE DE SAVOIR…

 

Voir aussi

Innovation: des programmes «inadaptés» aux PME? Mais pas pour Filspec qui a su en profiter!

Revue de presse- LA PRESSE- ARTICLE ICI  La bonne nouvelle : les PME québécoises reconnaissent à …