mardi , juin 19 2018
Accueil / Actualités / Après le bois-d’oeuvre, au tour de l’acier et l’aluminium de faire les frais des États-Unis

Après le bois-d’oeuvre, au tour de l’acier et l’aluminium de faire les frais des États-Unis

C’est près de 80 pour cent de la production canadienne qui est exportée vers les États-Unis

Le président américain a affirmé que les guerres commerciales sont bonnes et faciles à gagner…

La revue de presse de la dernière « sortie » du président des États-Unis, cette fois qui après le bois-d’oeuvre, attaque l’acier et l’aluminium.

New York Times (lien) 

President Trump announced today that his administration would impose a 25 percent tariff on imported steel and a 10 percent tariff on imported aluminum, on the grounds that other countries’ trade practices endanger American national security by undermining domestic production. Here’s what you need to know.

(….)

98,5 (lien) 

Ottawa et Québec dénoncent l’intention des États-Unis d’imposer des tarifs de 25 pour cent sur les importations d’acier et de 10 pour cent sur celles d’aluminium.

Le Canada ignore encore s’il sera visé par ces nouvelles taxes. Si c’est le cas, le gouvernement fédéral assure qu’il prendra des mesures.

De son côté, le premier ministre Philippe Couillard estime que le président Donald Trump fait erreur. Au Québec, l’industrie de l’aluminium génère 10 000 emplois directs. 80% de notre production prend le chemin des É-U.

(…) 

Radio-Canada ( lien) 

« Tout tarif ou quota ou contingent qui serait imposé sur notre industrie serait inacceptable. Une telle décision aurait des retombées des deux côtés de la frontière.  François-Philippe Champagne » Ministre du Commerce international

La Presse ( lien) 

Au terme d’une nuit de débats houleux avec ses conseillers, le président des États-Unis Donald Trump a confirmé jeudi son intention d’invoquer des raisons de sécurité nationale pour imposer des tarifs sur les importations d’acier et d’aluminium, au risque de déclencher une guerre commerciale avec ses principaux alliés.

(…) 

 

À propos Bianca Battistini

Voir aussi

NGC Aérospatiale au sein du consortium développant un aéronef entièrement électrique semi-autonome à décollage vertical.

SHERBROOKE — La sphère de la motorisation électrique est en pleine effervescence dans l’industrie aéronautique, …